Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 00:01

Plus de 1300 universitaires, chercheurs, enseignants, personnels de santé, artistes, travailleurs de la culture viennent de signer un appel pour soutenir le programme et la pratique politique du Front de gauche et de son candidat commun Jean-Luc Mélenchon. Parmi eux, plus de 400 enseignants-chercheurs, dont une centaine de professeurs d’université de diverses disciplines, des dizaines de directeurs de recherche et de chercheurs des grands établissements publics de recherche (CNRS, INSERM, INRA, etc.), des centaines d’artistes et de créateurs (écrivains, plasticiens, musiciens, cinéastes, metteurs en scène, comédiens etc.)

 

Toutes et tous veulent montrer leur volonté de se mêler de la chose publique, d’en finir avec l’injustice sociale et les inégalités.

 

Le projet pour la France, pour l’Europe qu’incarne le Front de gauche rassemble ouvriers et cadres supérieurs, syndicalistes et militants associatifs. En rupture avec la pensée dominante, le Front de gauche suscite un vaste mouvement de soutien dans la communauté scientifique et culturelle du pays.

 

 

Lire l'appel sur l'Humanité.fr

 

 

Voir la liste des signataires

Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 06:59

 

C'est la dernière ligne droite avant le premier tour, alors

 


PRENEZ LE POUVOIR

 

pour une France HUMAINE

pour une France du PEUPLE et non de la FINANCE

pour un AVENIR MEILLEUR

pour avoir une France de la 6ème REPUBLIQUE


paris120419-224x320

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 07:33

Lundi 16 avril 2012, Jean-Luc Mélenchon était l'invité de l'émission "Elysée 2012" sur I>Télé où il a réaffirmé sa certitude que la brêche ouverte par le Front de Gauche en France ira s'élargissant à d'autres pays européens.



J.-L. Mélenchon - I>Télé - 16.02.2012 par lepartidegauche

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 00:47
Partager cet article
Repost0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 00:01

sarko.gif

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 06:40

Cette semaine, le Nouvel Observateur fait couler son encre, en essayant de trainer le candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle, dans des eaux bien fétides, chargées des éléments de langage communs au FN et au Medef contre Jean-Luc Mélenchon.

 

Nous imaginons bien le légitime dégoût que cela ne manquera pas de provoquer auprès des lecteurs d'un hebdomadaire qui, en se trompant d'adversaire, en utilisant contre le candidat du Front de gauche des propos de caniveau, commet bien plus qu'un dérapage journalistique, qu'une erreur politique. Nous sommes là devant une sale opération électoraliste qui déshonore autant ceux qui l'ont commandé que ceux qui l'ont exécuté.

 

Oui mais voilà. Avec l'irruption citoyenne qui caractérise notre campagne, le pilonnage du Nouvel Observateur contre le Front de gauche fait déjà parti d'un vieux monde. Il n'est pas très beau à voir. Nous avons d'autres horizons, notamment les dizaines de milliers de visages rassemblés à la Bastille, au Capitole, et samedi sur la plage du Prado à Marseille. Ils sourient quand cela fait grimacer le Nouvel Observateur. C'est triste pour un titre dont les engagements passés trouvent un écho avec l'esprit de Résistance incarné aujourd'hui par le Front de gauche. En nous insultant, le Nouvel Obs se manque d'abord à lui-même.

 

Oilivier Dartigolles, porte-parole du PCF et co-directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon,

Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 00:46

 

 Hier soir, les militants du Front de gauche de l'Ain étaient à l'initiative d'une réunion publique dans la salle des Fêtes de Montluel. Avant l'intervention d'Yves Dimicoli, dirigeant national du PCF, une quinzaine d'individus ont semé le trouble puis se sont attaqués physiquement à deux jeunes communistes tout en criant des slogans fascistes. Une enquête est en cours.
cartes_france_fn_fdg-copie.jpg

 

Voilà les conséquences des discours de haine. Cela est très grave et doit amener les républicains à dénoncer de tels agissements. Certains propos publics visant le Front de gauche et son candidat, Jean-Luc Mélenchon, venant de la droite et de l'extrême droite, et aussi malheureusement de responsables de gauche qui se déshonorent, peuvent nourrir un climat nauséabond. Le Front de gauche poursuit sa campagne. Les menaces et les provocations ne nous impressionnent pas. Nous répondons par l'irruption citoyenne, l'enthousiasme et l'espoir.

 

extrait du site http://www.pcf.fr/

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 13:39

Interviewé en marge du meeting du Front de gauche place du Capitole à Toulouse, Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français, a réaffirmé l'importance de « la mobilisation sur des valeurs de gauche, de l'électorat populaire, des salariés et des jeunes de ce pays » dans la dynamique du Front de gauche.

 

Cette mobilisation est la condition de la victoire de la gauche, et le président du Conseil national de campagne, de rappeler que la recherche d'une alliance au centre a déjà fait perdre deux présidentielles à la gauche. Le Front de gauche signe « le retour d'une gauche de combat » et revoie « la chimère de l'alliance avec le Modem derrière nous ».

 

Source : l'Humanité.fr

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 07:53

Dimanche 8 avril 2012, Jean-Luc Mélenchon était l'invité sur BFMTV de l'émission présentée par Olivier Mazerolle "BFMTV 2012". Il a détaillé plusieurs des mesures que prendrait un gouvernement du Front de Gauche s'il était au pouvoir, notamment la hausse du SMIC à 1700 euros brut dès l'élection, porté à 1700 euros net progressivement sur la durée du quinquennat.



J.-L. Mélenchon "BFMTV 2012" 08.04.12 par lepartidegauche

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 00:32

La droite panique. Sarkozy l'a bien compris, après Marine Le Pen, c'est lui et sa bande que la lame de fond du Front de gauche menace maintenant d'expulser du second tour de la présidentielle.

 

Oubliés les calculs politiciens pariant sur une hypothétique division de la gauche qui favoriserait le candidat Nicolas Sarkozy ! Face à la montée du Front de gauche, la droite sonne le Tocsin. C'est Le Figaro qui fait chiffrer par un institut-au-doigt-mouillé le programme du Front de gauche en y trouvant plus de 100 milliards de dépenses nouvelles. C'est le très réactionnaire hebdomadaire Valeurs actuelles qui fait sa une avec une photo de Jean-Luc Mélenchon en titrant « L'enragé » et sur le retour de la « gauche communiste ». Il ne manque plus que la menace des chars russes déboulant sur les Champs Élysée pour que le tableau soit complet.

 

Comme souvent, c'est Madame Parisot qui a lancé le mot d'ordre contre nous en convoquant « la terreur » de la révolution française. C'est désormais toute la droite qui s'y rallie.

 

Ils ont raison car ils sont l'ennemi principal d'une bataille que le Front de gauche va emporter pacifiquement le 22 avril prochain avec pour seule arme, un simple bulletin de vote.

 

Notre programme, l'Humain d'abord, est le seul qui rapporte de l'argent


Perclus par leur dogmatisme libéral, ceux-la mêmes qui n'ont pas vu venir la crise financière nous expliquent que le programme du Front de gauche coûterait trop cher.

 

Ils n'ont décidément rien compris.

 

Notre programme ne coûte rien. Il rapporte au pays car il met enfin à contribution les contrebandiers de la finance, les princes de la défiscalisation, les rentiers de la bourse. Notre objectif est clair et concret : reprendre les 10% de la richesse créé annuellement qui sont passés depuis 30 ans des poches des salariés à celles des actionnaires : 195 milliards d'euros. Cet argent sera utilement restitués aux travailleurs et aux services et investissements publics. Ils contribueront ainsi à faire respirer l'économie plutôt que de la condamner à l'asphyxie des politiques « austéritaires ».

 

Le 22 avril, avec le vote Mélenchon, c'est ce nouveau partage des richesses que vous imposerez démocratiquement.

Partager cet article
Repost0