Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:36

Voilà que François Hollande se retrouve déguisé, par la grâce de Nicolas Sarkozy, en dangereux bolchévique affameur des riches et épouvantail à footballeurs et chanteurs à revenus mirobolants.

Le candidat socialiste n'en demandait sûrement pas tant, après avoir brusquement annoncé le projet de création d'une tranche fiscale à 75% pour les revenus supérieurs  à un million d'euros.

Sa proposition va dans le bon sens d'une taxation plus que légitime des plus riches, mais est loin cependant, d'être révolutionnaire en matière de répartition plus juste des richesses nationales.

Cette tranche supérieure ne concernerait que quatre à cinq mille contribuables et rapporterait sensiblement moins de un milliard dans les caisses de l'état. Pas de quoi prendre les chemins de Coblentz pour ça!

 

Pour comparaison, rappelons que le programme du Front de gauche prévoit la création de neuf tranches supplémentaires au-delà des 45% actuels, pour atteindre, dans la progressivité, 100% de taxation au-dessus de 360.000 euros de revenus annuels, soit 20 milliards de recettes nouvelles pour les finances de l'Etat. Avec 360.000 euros pour vivre, on est loin d'être dans la dèche! Alors, avec un million...

Il n'empêche que les âmes sensibles montent au créneau pour hurler au scandale et annoncer de fantastiques migrations fiscales. Une indécence de plus pour les libéraux, à l'heure de austérité généralisée et sans issue pour les peuples.

Une indécence éhontée qui invite au sang-froid -c'est aujourd'hui que les plus riches nous pillent et nous spolient- et au vote à gauche, le plus à gauche possible, sur le nom de Mélenchon. Pour que justice sociale passe et que principes républicains triomphent: liberté, égalité, fraternité.


texte de Christian Audouin publié dans le quotidien L'ECHO du 2 mars 2012.

Partager cet article
Repost0

commentaires