Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 17:50

Quelque chose est en train de se jouer dans la campagne présidentielle. Alors que les partisants de Nicolas Sarkozy espéraient voir les courbes des sondages se croiser entre le candidat-président et François Hollande, c'est au contraire un fossé qui se creuse entre les deux favoris.


La stratégie présidentielle ne fonctionne pas. Elle se rabat sur la radicalisation des propos pour séduire les électeurs du Front National. En réalité, plus rien ne marche dans le camp de l'UMP parce que Nicolas Sarkozy s'est isolé. Du temps de sa mandature, tous ses rendez-vous en province n'étaient en réalité que des meetings où seuls les militants UMP étaient autorisés à franchir le barrage de CRS posté deux kilomètres en amont. Et si un sifflet se faisait entendre, le préfet sautait immédiatement ! C'est ainsi qu'il s'est cru aimé des Français et pas un seul courtisan n'osait lui dire le contraire. Les déroutes de son camp aux municipales, aux régionales, aux cantonales et les millions de manifestants contre la réforme des retraites ou les projets de carte scolaire ne lui ont pas ouvert les yeux.

 

Jusqu'à l'incident de Bayonne où la foule l'a conspué, l'obligeant à trouver refuge dans un café, le temps d'appeler quelques renforts. La majorité a évoqué une conspiration. En réalité, le roi est nu, seul, entouré de son Etat UMP dont il ne restera rien quand il sera congédié. Personne d'ailleurs dans son propre camp ne lui vient réellement en aide. On laisse parler Claude Guéant, on oublie Fillon, Juppé se tait... et on rappelle Rama Yade et Rachida Dati. Pathétique !

 

François Hollande descend en roue libre jusqu'à la ligne d'arrivée. Mais à ne plus avoir besoin de pédaler, il pourrait à son tour perdre le contact avec la réalité. Une victoire trop facile serait le début de l'échec. Nicolas Sarkozy en apporte la preuve tous les jours.

 

 

texte de Thierry Spriet publié dans l'Echo du lundi 5 mars 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires