Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 21:00

Le candidat du Front de gauche à l'Elysée Jean-Luc Mélenchon a rejeté hier une "capitulation sans conditions" face au candidat PS François Hollande qui, selon lui, refuse toute discution avec son mouvement.

 

 

 jean-luc_melenchon-3-3-7744e.jpg

 

 

 

 

"Si je suis en tête de la gauche, il y aura des discussions, et naturellement je serai conduit, avec le Front de gauche, à faire des concessions aux socialistes", a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur France Info.


 

"A l'inverse, si François Hollande est en tête, il a dit qu'il n'y aura pas de discussions. Ce qu'on demande au Front de gauche, c'est une capitulation sans conditions, il n'en est pas question", a poursuivi le candidat du FG, crédité d'intentions de vote allant jusqu'à 14%, soit environ la moitié de celles de François Hollande.

 

Si François Hollande gagne, "il aura sur les bras cet immense mouvement populaire que nous sommes en train de construire", a-t-il dit, dix jours après son rassemblement de la Bastille, où le Front de gauche a rassemblé 120 000 personnes.

 

"Nous n'allons pas être les otages de François Hollande. Nous n'allons pas attendre son autorisation pour faire battre Nicolas Sarkozy, car nous avons besoin que Nicolas Sarkozy perde et que la droite perde en France", a-t-il ajouté.

 

L'eurodéputé a vu une "terrible ambiguïté" dans la position de François Hollande: "Je lui ai déjà dit: tu ne pourras pas avoir en même temps François Bayrou qui propose l'austérité, et le Front de gauche qui propose la relance économique. Ce n'est pas possible dans le même gouvernement".

 

"Je veux débarrasser le système politique du chantage permanent au Front national" a-t-il déclaré, visant "le verrou de la scène politique, le chien de garde du vote utile. Si les électeurs m'aident à passer devant elle, nous aurons franchi une étape immense".

 

 

extrait du quotidien l'Echo du vendredi 30 mars 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires